Fashion Pitch Night

Fashion Pitch Night /Le rendez-vous des jeunes entrepreneurs au NUMA mars 2015

Pour la deuxième édition de la Fashion Tech Week Paris, NUMA et ICONITY accueillaient, mardi dernier sept startups venues présenter leur projet devant les professionnels du secteur. Retour sur cette soirée de l’entrepreneuriat de demain avec Clother et WAIR, deux initiatives particulièrement prometteuses qui ont piqué notre curiosité. 

Clother, prix du jury

Clother est une appli mobile sociale dédiée à cette noble cause qu’est le bon goût. En mettant en relation hommes en plein doute stylistique et femmes aux fashion conseils avisés, elle prévient de tous préjudices visuels dus aux fautes d’associations vestimentaires. Surtout, elle met en relation des utilisateurs dont les compétences des uns répondent aux besoins des autres et ce de façon ludique et intuitive.

Capture d’écran 2015-03-04 à 15.07.00

©Clother

Le principe est simple (et bien pensé) : les utilisateurs se mettent en contact avec les utilisatrices pour leurs demander quelle chemise, veste ou cravate sera la plus adaptée pour telle ou telle situation. Sur le même modèle de swipe que Tinder, les femmes disent « oui » ou « non » aux vêtements proposés, aiguillant les hommes incertains dans leur recherche du swag-graal. Le tout proposé sur une interface graphique et intelligible par des jeunes entrepreneurs convaincants, on comprend aisément pourquoi le jury a été séduit.

Fashion Pitch Night au Numa Paris : la nuit des startups innovantes

©Clother

 

Notre coup de coeur : WAIR

A la croisée des disciplines, entre design, innovation et enjeux environnementaux, WAIR est le projet prometteur de Caroline Van Renterghem. Curieux d’en savoir un peu plus, nous sommes allés lui poser quelques questions.

IMG_7542

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur WAIR ?

Je suis partie de deux constats. Le premier : nous vivons dans un environnement urbain pollué, néfaste pour notre santé. Le second : les solutions apportées pour se protéger physiquement de cette pollution ne sont pas franchement optimales question esthétique… Venant du secteur de la mode, ce que je voulais, c’était allier santé et style. L’idée d’un foulard anti-pollution pensé aussi bien par des ingénieurs que des designers est venue comme une évidence. En quelques mots, WAIR c’est donc cela : un foulard anti-pollution innovant pour protéger l’utilisateur et qui sera, à terme, connecté. 

L’objet connecté vous semble être un pari sur l’avenir ? Une vraie valeur ajoutée pour l’utilisateur ?

Pour moi l’objet connecté répond à deux tendances fortes que sont le social et le collaboratif. Il permet de mettre en relation les différents utilisateurs afin que le produit dépasse sa simple fonction matérielle et devienne un vrai service. Pour le moment c’est en phase en développement, je vous en dirai plus dans quelques temps, patience…!

Parlons de votre startup, comment en vient-on à pitcher au NUMA ? Ce genre de tremplins est-il indispensable pour se lancer dans l’innovation en 2015 ? 

Je me suis inscrite à de nombreux appels à projet comme celui du NUMA, du Feu Sacré ou encore du Défi Cisco pour lequel je suis finaliste. Je me suis également rapprochée de plateformes telles que Le Camping, Innotex… Pour moi ces tremplins et structures sont indispensables car se lancer dans une telle aventure est un grand challenge. Etre bien entourée et bien coachée est essentiel.

Vous êtes-vous rapprochée de structures collaboratives pour WAIR ? 

En tant que jeune entrepreneur, on en vient forcément à côtoyer ce genre de structures. Le NUMA est un espace de coworking donc une plateforme collaborative. La Paillasse ou encore Hall Couture, partenaires de cette Fashion Tech Week, le sont également. Les lieux collaboratifs, FabLabs, incubateurs et autres espaces de mise en commun des compétences est un vrai plus pour des projets comme le mien.

Mots-clés : , , ,